Dessin

Inktober 2018

IMG_20181001_215124_423.jpg

Non que je délaisse ce blog, mais force est de constater qu’embarquée dans l’inktober challenge 2018, tout mon temps libre va à la production d’un dessin par jour…

Le principe de l’inktober est simple : un dessin quotidien et idéalement réalisé de manière traditionnelle, à l’encre, peinture ou crayon, que l’on poste sur les réseaux sociaux.

Plusieurs listes de thèmes existent et pour ma part je suis la liste officielle en français, car il est bien plus facile d’avoir des idées sous la contrainte, c’est bien connu. Et puis c’est toujours intéressant de sortir un peu de sa zone de confort et de dessiner des choses dont on n’a pas l’habitude.

Poursuivre la lecture « Inktober 2018 »

Allaitement et grossesse·Je ne suis pas une mauvaise mère mais...

Les risques de l’allaitement

Maman BCBG blog - Allaitement et pizza

.

Celles qui savent, savent 😉
Que de fois Papa-pas-BCBG m’a ainsi ravitaillée alors que, bloquée dans une tétée-câlin-sieste à 22 heures passées, je ne décollais pas du canapé…
On est un peu loin de l’image d’Épinal de la mère qui prend bien soin de son alimentation afin de ne donner que le meilleurs d’elle à son bébé mais… c’est ça la vie, la vraie : un bébé glue collé à soi, avec des miettes de pizza dans les cheveux, et parfois même un peu de mozarella ! 😉

(Marche aussi avec les graines de sésame des burgers, ou les grains de riz des sushis – dessin non contractuel)

Indulgence pour la position please, c’était galère à dessiner !! 😉 

Je ne suis pas une mauvaise mère mais...·Tranche de vie

Le burn out maternel, un an après

Maman BCBG blog - AlpagesIl y a un peu plus d’un an maintenant, je faisais un constat assez difficile à assumer : j’étais au fond du trou.
Je venais de passer la pire année de ma vie et j’avais partagé avec vous ce texte, écrit d’une traite, dans lequel j’essayais de faire le point, et celui ci quelques semaines plus tard.
Manque de sommeil, travail prenant, transports sans fin, sollicitations permanentes des enfants, charge mentale écrasante et l’impression, atroce, que ma vie était devenue une suite ininterrompue de corvées m’avait amené sans que je ne m’en rende compte, au bord du burn out maternel.

La prise de conscience avait d’ailleurs été un peu cruelle.
Lorsque nous avions emménagés dans notre appartement, un an avant la naissance de Bébé Gluon, je me moquais « gentiment » avec Papa-pas-BCBG de nos voisins d’en face. Nous les appelions « les fous qui hurlent sur leurs enfants« . Ça manquait terriblement de charité chrétienne, mais je me sentais tellement… meilleure qu’eux avec mon Petit Quark, enfant unique à l’époque et tellement adorable qui nous faisait des nuits de 12 heures depuis ses trois mois de vie.
Ah, pour sûr, la bienveillance et l’éducation positive n’étaient vraiment pas bien sorcier à appliquer. Ceux du palier d’en face me faisaient donc un peu pitié à brailler comme ils le faisaient. Sans doute n’avaient-ils pas lu Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen ni l’intégralité d’Isabelle Filliozat pour se laisser aller ainsi à de tels hurlements…

Bref, le retour de manivelle a été assez violent vous vous en doutez (la vie aime bien les retours de manivelle) et quelques mois après la naissance de ma fille, j’ai réalisé que j’étais moi aussi en train de devenir une folle qui hurle sur ses enfants et qui en plus se met à pleurer en même temps.
Je vous jure, ça vous apprend l’humilité.
À coups de pelle dans la tronche, mais c’est efficace. Poursuivre la lecture « Le burn out maternel, un an après »

Mots d'enfants·Tranche de vie

À vaincre sans péril…

Maman BCBG blog - Equipe de France

… on triomphe sans gloire !

Au moins, ils sont sûrs de gagner leurs deux étoiles avec cela 😉

Blague à part et au-delà de cette anecdote, je suis toute émue de voir comment Petit Quark, du haut de ses quatre ans et demi, conçoit la notion de « gagner ».

Poursuivre la lecture « À vaincre sans péril… »