Dessin

L’automne est là…

Un petit dessin pour fêter l’arrivée de l’automne… Qui chez nous nous a sorti le grand jeu ce weekend : pluie, vent à décorner les boeufs, tourbillons de feuilles mortes…

Bref alerte cocooning en vue ! 🍁🍂🍁

Dessin·Mots d'enfants

Enfant de la ville #5

Seulement le lapin de Pâques mon chéri…

BCBGrogne·Tranche de vie

Être ou ne pas être confinés ?

(Oui je reviens comme une fleur après presque un an d’absence… Le confinement et les périodes qui ont suivi n’ont pas franchement été très propices à l’inspiration je vous avoue… !)(Du coup, vu que je suis beaucoup plus active sur Twitter, je pose ici un petit fil de réflexion que j’ai pu partager sur ce réseau) (Soyez indulgents avec la poussière qui traine sur le blog !)

Affirmation audacieuse : On peut à la fois être convaincue qu’un confinement « dur » avec écoles fermées est peut-être malheureusement la seule solution dont on dispose pour casser l’épidémie, et dans ces cas là vouloir que ça arrive le plus tôt et le moins longtemps possible et…


…NE PAS DU TOUT DU TOUT AVOIR ENVIE D’ÊTRE CONFINÉE À NOUVEAU AVEC SES ENFANTS TOUT EN TÉLÉTRAVAILLANT !!!

Lire la suite « Être ou ne pas être confinés ? »
Mots d'enfants·Tranche de vie

Sieste gourmande

Maman BCBG blog - sieste gourmande

Un peu de légèreté durant le confinement qui, je l’espère, se passe au mieux pour vous tous…. en tout cas chez nous, Papa-pas-BCBG est grillé ! 😉

Prenez soin de vous !

Société

Restez chez vous.

Maman BCBG blog - Restez chez vous

Restez chez vous.

Restons chez nous.

Parce que c’est trop important.

Parce qu’aujourd’hui c’est le meilleur moyen à notre portée de sauver des vies, d’enrayer cette pandémie.

Parceque si, continuer à voir juste un ou deux amis discrètement le soir, à sortir faire son marché comme si de rien n’était, à rendre visite à la famille, aux gens en qui « on a confiance » (comme si un virus s’embarrassait de la confiance) c’est faire courir des risques à tous.

C’est pas juste « trois fois rien » comparé aux autres qui ont transformé un paquet de pâtes Barilla en nouvelle valeur refuge, reléguant l’or au rang de vulgaire métal.
C’est faire peser sur nos soignants le poids exponentiel de centaines, de milliers de malades supplémentaires à gérer dans quelques semaines, alors que nos hôpitaux sont déjà à genoux.

Alors, restons chez nous. Au maximum.
Ce n’est pas facile, mais c’est faisable (et promis, je mesure bien la difficulté, entassés à quatre que nous sommes dans notre petit appartement sans jardin de la région parisienne, avec notre salon transformé en double bureau de fortune pour Papa-pas-BCBG et moi qui essayons de télé-travailler quelques heures par jours, et nos deux enfants qui grimpent littéralement aux rideaux)

Alors courage et prenez soin de vous, surtout.

Des bisous et à très vite ! 🙂