Tranche de vie

La peur du gendarme

Maman BCBG Enfant joue avec gendarmes insecte pyrrhocore Pyrrhocoris apterus

Petit Quark voue depuis plusieurs mois un amour immodéré aux petits insectes noir et rouge que nous appelons communément « gendarmes » (même si d’autres noms familiers lui sont donnés, comme « soldat », « punaise rouge » ou  » cherche-midi »)
Lorsque je le récupère à la crèche, il n’est ainsi pas rare que je retrouve mon fils plongé en observation entre les racines des arbustes de la haie, hurlant a intervalle régulier sur ces malheureuses petites punaises des ordres complètement incohérents « Naaaaan !!! Monte pas ! Monte pas ! Grimpe !!! Grimpe gendarme !!!  »
J’imagine qu’il doit considérer que s’il n’obtient pas de réponse, c’est sûrement que les gendarmes sont sourds et donc qu’il faut s’époumoner pour espérer une quelconque réaction… (et là je suis en train de me demander si Petit Quark ne nous considère pas en fait, son père et moi, comme des insectes un peu dur de la feuille…. ceci expliquerait le volume sonore que cet enfant se croit de devoir nous infliger à chaque fois qu’il a une requête à nous soumettre…)
En tout cas, je vous assure que cela fait quelque chose la première fois où vous trouvez votre enfant en train de sermonner vertement un tronc d’arbre !

Bien souvent sur le chemin du retour, mon fils pile net lorsqu’il aperçoit la petite carapace rouge et noire de ces petits Pyrrhocores ( ou Pyrrhocoris apterus, du grec πυρρος, « roux » et κόρις, « punaise »… c’est le nom classe et scientifique, vous n’aurez pas perdu votre temps libre en venant flâner par ici ! ) pour pouvoir s’accroupir et observer à loisir leur vie trépidante.
C’est fou le nombre de colonies que l’on peut croiser ainsi entre la maison et la crèche. Une par platane à peu près en fait…

Maman BCBG Gendarme insecte pyrrhocore Pyrrhocoris apterusCes arrêts « observation de la nature sauvage en plein centre-ville alors que toi tu veux juste rentrer te poser dans ton canapé » donnent parfois lieu à de sacrés dilemmes.
Ainsi je me suis déjà sérieusement demandé s’il n’était pas un peu tôt pour aborder la question de la reproduction lorsque Petit Quark (trois ans rappelons le, et moyennement intéressé par la fabrication des bébés humains) m’a demandé ce que faisaient deux gendarmes collés ensemble.
Il faut savoir que ces petits cherche-midi sont de sacrés coquinous. En effet, chez eux, l’accouplement dure en moyenne entre 12 heures et sept jours (vous imaginez, ramené à la durée de vie d’un insecte, ce que cela représente… ?!? ) ce qui explique qu’en croiser deux collés par le bas de l’abdomen n’est pas un spectacle rarissime… En tout cas, la prochaine fois que vous voudrez féliciter quelqu’un de son endurance en la matière, traitez le de punaise, je vous assure que c’est un chouette compliment (après, si les gens sont susceptibles ma foi….)
Pour l’instant, je me suis contentée de botter un peu en touche en répondant que les gendarmes s’amusaient ensemble. Ce qui n’est pas totalement faux, hein, car si cela ne les amusait pas, je doute qu’ils y consacreraient 12 heures minimum… (12 heures ! et jusqu’à sept jours ! Je ne vais pas m’en remettre… !)

Malheureusement, ces élans d’émerveillement sont de bien courte durée. En effet, une fois passé le ravissement d’avoir reconnu ses bestioles préférées, Petit Quark rentre systématiquement dans la seconde phase de son amour : la destruction par piétinement massif et bruyant.

Pour tout dire… cela me désole un peu… Bien que je n’ai que peu d’état d’âme lorsqu’il s’agit de dégommer un moustique qui squatte ma chambre à coup de chaussons, ou une guêpe un peu trop agressive… ces pauvres gendarmes n’ont rien demandés à personne !
Je sais bien que mon fils n’est pas le seul enfant à les exterminer régulièrement… la blogueuse Lyna ayant déjà témoigné de manière hilarante sur ce sujet. J’ai moi même pu maintes fois constater l’oeuvre de nos petits Attila au parc, dans la rue ou à la crèche… Mais cela ne me rassure qu’à moitié, même s’il parait que cette phase de pulsion-destruction est assez commune à son âge.
Je ne sais pas ce que ces pauvres insectes ont commis comme crime dans leurs vies antérieures, mais j’imagine que cela ne devait pas être piqué des hannetons. Il semble que leur destin le plus commun soit en effet de périr sous les saut de joies frénétiques des enfants.
Alors, bien sûr j’essaie de faire prendre conscience à mon fils qu’il ne faut pas faire cela… Il a bien intégré que les petits gendarmes meurent si on les écrase, puisqu’une fois les pauvres insectes écrasés, il les regarde en disant « pauvre gendarmes, ils sont TOUS mort ! » mais… je crois qu’il n’a pas encore réalisé ce que cela voulait dire (de la même manière qu’il « sait » qu’il ne faut pas taper sa petite sœur, même si ce savoir n’empêche pas -pour le moment- la pulsion ) Bref, un travail de longue haleine, qui risque malheureusement de voir encore la disparition anticipée de quelques Pyrrhocores. Heureusement que ce n’est pas une espèce en voie de disparition !

Maman BCBG Enfant ecrase gendarmes insecte pyrrhocore Pyrrhocoris apterus

Et vous ? Vous avez déjà constaté de telles frénésies meurtrières chez vos petits ? Comment gérez vous cela ? Quel crime les gendarmes ont-ils commis dans une vie antérieure à votre avis ???!!!

PS : Le nom de « gendarme » vient du fait que ses couleurs et ses motifs rappellent les habits rouge et noir des gendarmes à partir de la fin du XVIIe siècle. Pour les mêmes raisons, on l’appelle aussi Soldat ou Suisse. Et parce qu’il affectionne les lieux ensoleillés il est également appelé  Cherche-midi ou Diable cherche-midi. (Source : OPIE)

50 réflexions au sujet de « La peur du gendarme »

  1. Je vois que ces petites bêtes sont le centre de l’attention chez beaucoup de monde ! Ici, si Chipette est plutôt une observatrice protectrice, BidouBoy est plutôt de la trempe observateur mais pas trop, destructeur surtout ! Et cela fait plus d’un an que cela dure malgré nos explications ! Pour les collés, chez nous, ils sont amoureux…

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore!! Non mais ça lui a un peu passé, mais il y a quelques semaines Chouquette jouait aussi avec les gendarmes, sans trop les écraser, mais surtout en les manipulant…et voir ma petite princesse toute précieuse me dire ‘qu’il ne faut pas en prendre trop dans ses mains, sinon, ça remonte trop dans les manches’, ça ne m’avais pas tellement rassurée!!

    Aimé par 1 personne

  3. Ça me rassure tellement de lire cet article MDRRRR, le mien à fait pareil ! et continue de faire pareil, et essaye même de manger les vers de terre ! Enfin voilà voilà quoi !

    Aimé par 1 personne

  4. Pour l’instant pas de folie meurtrière de mon côté ! 😉
    Mon petit homme se contente de se baisser, les regarde et me dit du haut de ses 2 ans (quand je lui demande ce qu’il fait) : « Maman, ‘eugade bêtes » 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Je me souviens quand j’étais gosse j’étais aussi fasciné par ses bestioles là.
    Alors par contre je ne les tués pas (enfin pas consciemment car les enfermer dans des bocaux bah ça les aident pas) , je pense que c’est un moment de vie de gosse, plus de la curiosité qu’autre chose 😀 d’ailleurs mon fils y passera certainement je te dirais ça hahahaha

    Aimé par 2 people

    1. Ah oui les bocaux ça n’aide pas trop à la survie 😉 Et effectivement parfois c’est de la curiosité mal dosée… »qu’est ce qu’il se passe si j’appuie ? » « spouiiitch !! »

      J'aime

    1. Eh bien moi non plus figure toi…. ! C’est en faisant quelques recherches pour cet article que j’ai découvert tout cela… je ne les verrais plus jamais de la même manière mais, c’est quand même un sujet de conversation pas facile à placer pour briller en société !

      Aimé par 1 personne

  6. Bonjour !
    Alors moi j’ai 2 garçons, un de 7 ans et demi et un de 10 mois…
    Je ne me souviens pas qu’il ait eu vraiment une période où il écrasait les insectes, depuis tout petit je lui apprend à respecter les animaux, je lui ai toujours dit qu’il ne faut pas leur faire de mal, sauf bien sûr si il s’agit de se défendre…
    Après je suis à fond pour la cause animal, ma mère est végétarienne, moi je ne mange plus de viande…

    Je pense qu’il faut leur apprendre le plus tôt à respecter les animaux, d’ailleurs mon bebe de 10 mois je lutte pour qu’il comprenne qu’il ne doit pas taper le chat, qu’il faut faire des câlins, mais bon il se rend pas compte et ne maîtrise pas encore ses gestes, mais au moins je lui dis et lui montre câlin quand il est trop brute..

    Pour la vie sexuelle de ces petites bêtes je lui dirais qu’ils se font des bisous à 3 ans je pense, ou qu’ils font un câlin pour faire des bébés je sais pas trop ! À voir selon son intérêt 😊

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que mon fils n’a pas trop d’animaux dans son entourage direct (enfant de ville, malheureusement…) mais pourtant je bataille pour lui apprendre à caresser doucement les chats, dans le sens du poil, à ne pas toucher les chiens qu’il ne connait pas, car eux n’ont peut être pas envie qu’on les caresse etc… mais pour les insectes… ça rentre par une oreille et ça sort par l’autre ! On dirait qu’il ne réalise tout simplement pas… Enfin à 3 ans, j’espère que c’est juste une période…. ^^’
      Les bisous de gendarme c’est mignon… !!!

      J'aime

      1. Oui on est en ville aussi, on a quand même un chat adopté à la spa et bientôt un chiot..
        Et mes parents sont plus vers la campagne donc il voit souvent la nature..

        Peut être lui offrir un livre sur les insectes pot qu’il voit que les insectes ont tout leur petit monde à eux aussi, ou si vous n’êtes pas trop loin faire un tour à micropolis un jour..
        C’est un peu abstrait des insectes je pense pour eux ils se rendent moins compte que c’est une vraie vie comme un chat ou un chien, mais en voyant que c’est comme un petit peuple qui a son organisation, ça raison d’être il aura moins envie de leur sauter dessus lol

        Aimé par 1 personne

    1. Les escargots, au moins, ça se mange… 😉 J’étais fascinée petite par les énormes fourmilières qu’on pouvait voir en forêt…. certaines étaient plus grande que ma sœur et moi…!

      J'aime

    1. Quel age a ta petite ? Je pense qu’effectivement il n’y a pas de méchanceté à un certain age, juste une pulsion – exploration…. mais en tant qu’adulte, on n’aime pas trop voir nos enfants jouer les petites brutes… pas faute de seriner pourtant que ce n’est pas bien d’écraser les bestioles… ^^’

      Aimé par 1 personne

  7. Et bien nous voilà calés en gendarmes 😉 Ici je n’ai jamais vu lapin s’interesser à ces petites bestioles, il est un tantinet froussard en fait, l’an dernier il avait même peur des mouches…il a surtout peur des insectes puisque samedi il a porter un serpent dans le parc animalier (j’ai regardé de loin 😂😂)

    Aimé par 1 personne

    1. Petit Quark a eu une période où il était terrifié par les mouches… du coup je ne comprends pas trop sa fascination pour les gendarme, car dans le genre, c’est tout aussi inoffensif…

      Un serpent ?!? courageux….. !!!! :O

      Aimé par 1 personne

  8. Ici Bébou adore les insectes! Il faut dire que son père aussi et qu’ils ont passé, ensemble, la moitié des vacances, un filet à papillon à la main à courir dans les champs pour attraper toutes sortes d’insectes qui ont fini leurs courses… Au congélateur! Oui, oui, dit comme ça cela peut sembler barbare mais ici on épingles les jolies petites bêtes pour les mettre sous cadres dans nos toilettes (#familledetimbrés).

    Aimé par 1 personne

      1. Tous les (je cite) « jolis z’insectes » et, en effet, Bébou ne comprend pas qu’on puisse avoir peur des araignées, par exemple « elles sont zentilles, elles manzent les mouches »!^^

        Aimé par 1 personne

  9. Ici, on en est encore au stade où elle hurle sur le chat parce qu’il est trop lent à son goût…
    Ceci dit, j’aime beaucoup ton idée où nos chers petits bambins nous voient tels des insectes un peu dur de la feuille…
    Conclusion… Entre le chat et moi y’a t’il une différence pour ma fille? 😅😌😂

    Aimé par 1 personne

  10. Maman me rappelle régulièrement que lorsque j’étais petite (un peu plus jeune que Petit Quark sans doute, puisque je ne prononçais pas encore bien) j’avais une passion pour les fourmis qui traversaient la cuisine (oui je sais, on était à la campagne, et « je vous parle d’une temps que les moins de 20 ans … » 😛 ), et j’essayais d’attirer ces pauvres bestioles par de doux « foudis ? foudis ? gentillles foudis ? » avant de …. scrouinch …
    Je vous rassure, je suis maintenant tout à fait normale (enfin … je crois …) et les animaux s’approchent de moi sans crainte …

    Aimé par 1 personne

  11. Trop bien la ptite explication à la fin !
    Cet article m’a rappelé beaucoup de souvenirs en plus de m’avoir bien fait rigoler. J’aineu moi aussi ma période « gendarmes » quand j’étais pette. A la maternelle, plus exactement. C’est là-bas qu’il y avait beaucoup de colonnies. Et moi aussi, j’en ai beaucoup observé faire crac-crac. Obliger l’un à marcher à reculons, je trouvais ça hyper injuste. Alors avec un « hélicoptère » qui d’ailleurs provient de je ne sais plus quel arbre, je les séparais. Je les décollais pour libérer le « soumis ». Ensuite, j’ai une période pas sympa aussi, ca doit être mon seul regret dans ma vie. Je faisais l’autopsie des gendarmes que je venais de tuer. On avait remarqué avec mes ptits copains que le sang des gendarmes était vert. Alors on en ouvrait beaucoup poir voir si c’était pareil chez les autres. Bref… L’enfance cruelle et merveilleuse.

    Aimé par 1 personne

    1. Ahahhaha trop rigolo….même si oui tu as raison c’est un peu « cruel »…. mais je pense que les enfants ne pensent pas vraiment à mal, ils sont curieux et un peu brusques, et comprendre que l’insecte est « mort » est une notion qui prend du temps….

      J'aime

  12. Il est vraiment drôle cet article teinté de tant d’humour et écrit en deux temps tel un véritable roman à suspens. D’abord, ton petit s’extasie devant ces petits insectes pour lesquels ils semblent vouer une véritable passion, et on se laisse doucement attendrir par ses élans d’observateur intéressé et assidu, et puis, vient ensuite, ce petit coup de massue, cette phase de destruction massive à laquelle on ne s’attend pas du tout de la part de ton petit quark.
    Chez nous, mon fils serait plutôt du genre à vouloir souscrire à la WWF et à protéger toute espèce animale. Il faudra sauver la pauvre libellule noyée dans la piscine, libérer le papillon prisonnier des crocs acérés des chattes de la maison, sauver l’oisillon tombé de son nid, ne surtout pas écraser le pauvre caméléon qui traverse nonchalamment la chaussée… au risque d’essuyer un flot de larmes ininterrompu.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ces gentils compliments… ! C’est trop mignon la réaction de ton fils, même si j’imagine que parfois il y a des situations délicates à gérer…. (pourvu qu’il n’attrape pas de poux !!!)

      J'aime

  13. Little H n’a que quatre mois alors à moins d’être très précoce elle ne s’intéresse pas encore aux gendarmes (meme pas sûr qu’elle les voie haha !). Par contre quand j’étais petite je me souviens aussi d’avoir eu une passion pour ces petites bêtes. J’en faisais « l’élevage » bon, à la fin ils finissaient de la même manière que ceux que croise ton fils…

    Aimé par 1 personne

    1. 4 mois… c’est un peu petit en effet, mais d’ici cet été, je suis sûre que ton bébé pourra peut-être déjà observer les insectes dans l’herbe…ça va tellement vite !!! (moi aussi je mettais les insectes dans des pots… que j’oubliais dans ma chambre…sniff….)

      Aimé par 1 personne

  14. Tu m’as fait hurler de rire ! 😂😂😂 J’adore tous tes calembours ! Sacrés gendarmes haha. Bon ici on n’est pas trop insectes, ni petites bêtes (je ne l’étais pas non plus étant petite). Il n’y a que leur père qui voue une passion immodérée pour les chats sauvages, mais pour l’instant il ne l’a pas transmise à ses filles.

    Aimé par 1 personne

  15. Ravie d’avoir appris toutes ces infos sur les gendarmes ^^
    Pour l’instant Bubus les aime aussi. Il cherche les « bêbêtes » contre les murs ou contre les arbres.
    J’ai anticipé ses pulsions meurtrières (pour le moment) en lui disant de ne pas les toucher mais de leur souffler dessus. Du coup il souffle et il est content de les voir tomber.
    Mais ça ça marche pour l’instant, parce qu’il n’a que 28 mois… ça ne va pas durer.

    J'aime

Va ! Commente hardiment !!!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s