Je ne suis pas une mauvaise mère mais...

Burn out

Burn out maternel

Le 25 juillet dernier, ma fille a eu un an.

Je n’ai pas été capable d’en parler ici, ni sur les réseaux sociaux.
Une partie de moi avait envie de revenir tendrement sur cette année passée à la découvrir, à m’émerveiller de tout ce qu’elle est, de tout ce que je devine déjà d’elle, des ressemblances et des différences que je constate avec son grand-frère mais…

Une autre partie de moi n’a pas pu s’en réjouir.

Pour être honnête, je sais que si je n’ai pas réussi à fêter cet anniversaire, c’est que cela me renvoyait immanquablement au vœu que je formais à sa naissance.
Je me revois à la maternité, en train de contempler son petit visage tout fripé rond, ses fins cheveux et ses grands yeux noirs… heureuse et un peu inquiète aussi de cette nouvelle vie à quatre… je me suis promis en mon fort intérieur « Cela va être une année marathon, mais dans un an, ça ira mieux. Le plus dur serait fait et tout sera plus facile.« 

Naïve.

Mon année marathon, je l’ai eu.
Je crois qu’en regardant les 12 derniers mois, je peux même assurer que je viens de passer la pire année de ma vie. Poursuivre la lecture « Burn out »