Tranche de vie

Ces prénoms que je regrette…

Maman BCBG - Prénoms enfantsChoisir le prénom d’un enfant est toujours quelque chose de délicat.
Après tout, avec notre patrimoine génétique, c’est bien une des seule chose que notre tout petit gardera de nous jusqu’à la fin de ses jours, non ?
Autant dire que sur ce coup, en tant que parent, c’est une des premières décisions que l’on prend pour son enfant, et pour laquelle il ne faut vraiment pas se louper.

Cette étape est plus ou moins facile et évidente suivant les personnes. Certains savent dès les premières semaines quel prénom ils choisiront. D’autres attendront la fin du délai légal de cinq jours à partir du jour de la naissance pour se décider. (Mais il ne faut pas aller au-delà, sérieusement, sinon il parait que c’est un numéro qui sera attribué en guise de prénom. Vous imaginez la vie quotidienne ? Par exemple au supermarché : « le petit DB-1981Z est attendu à l’accueil par son papa » …. dur dur ! 😉 )

En général, sauf si l’on est seul à choisir le prénom, cette étape est souvent synonyme de « compromis » au sein d’un couple.
À mon humble avis et si cela ne tenait qu’à moi, je serai plutôt favorable à ce que ce soit la personne qui aura porté et accouché de plusieurs kilos de bébé (au hasard : la mère) qui choisisse le prénom, plutôt que celle qui aura participé biologiquement parlant à hauteur de quelques millilitres (au hasard : le père) mais bon, il parait que ce n’est pas possible… -_- En tout cas, chez moi, Papa-pas-BCBG n’a pas du tout du tout adhéré au concept… ! (c’est curieux) 😉

Partant de là, toutes les configurations sont envisageables : certains couples choisissent tour à tour les prénoms des enfants (il faut alors être sûr d’en faire un nombre pair j’imagine, sinon cela risque de ne pas être tellement équitable), d’autres tombent très rapidement d’accord, ou bien jamais (et alors ça se finit en prénom composé), ou tirent à pile ou face…
Et enfin, la majorité d’entre nous font des listes, les comparent, regardent les prénoms communs aux deux listes, tombent dans les pommes en voyant que leur conjoint envisage sérieusement Cindy-Antoinette, rayent des noms, en rajoutent au dernier moment…
On argumente, on négocie, on se renseigne sur la signification, on change 15 fois d’avis, on écume le net à la recherche d’un prénom « classique, mais moderne, mais original, mais pas trop bizarre quand même »…

Mais, pour être tout à fait honnête, au fur et à mesure que les listes se raccourcissent, nous devons tous abandonner des prénoms qui nous tenaient vraiment à coeur.
Parce que ces prénoms ne vont pas toujours avec le nom de famille de l’enfant, parce que c’est le prénom d’un ex ou du patron de notre conjoint, parce que Belle-Maman ne veut pas en entendre parler ou juste parce que nous attendons UN enfant et pas DOUZE… il y a parfois un vrai petit travail de deuil à faire (des deux côtés hein !)

Me concernant, j’ai dû ainsi renoncer à des prénoms que j’aimais profondément… des prénoms que, petite déjà, je me promettais de donner un jour à mon fils, ou à ma fille si j’avais des enfants, des prénoms coups de cœur…
Et même si j’adore absolument les prénoms de mon fils et ma fille, il y a une part de moi qui aimerait avoir encore 10 enfants pour pouvoir tous les donner… (juste une part hein, rassurez vous…)

Alors, juste pour qu’ils existent un petit peu (et pour que mes enfants voient un jour à quoi ils ont échappé !!) je voudrais partager avec vous ces liste 🙂

Les prénoms de garçon :

Eustache : pour mon fils, je ne jurai que par ce prénom… original, classique, BCBG 😉 … je l’avais découvert dans la série de C. S. Lewis : Le Monde de Narnia. Mon mari a ruiné mes espérances en disant que tous ses futurs petits camarades se moqueraient d’Eustache le malgache… C’est encore un crève-cœur aujourd’hui, même si j’ai utilisé ce prénom comme nom de code tout le long de ma grossesse !

Cyprien : oui j’assume, j’adore ce prénom (et le célèbre youtubeur qui va avec !) Refus absolu de Papa-pas-BCBG, suite au visionnage du film du même nom, qui dépeint un personnage assez geek et maladroit…

Étienne : Doux, tonique, classique et classe… mais j’ai dû malheureusement me ranger aux arguments de mon mari : pas très euphonique avec notre nom de famille… 😦

Cyr, Hélie, Sixte et Louis ont aussi donné lieu à d’intenses marchandages avant que nous ne tombions d’accord miraculeusement sur le prénom de notre fils, rajouté un peu par hasard à la fin d’une de mes listes. Ouf !! 😉

.

Les prénoms de fille : 

Madeleine : LE prénom que je voulais donner à tout prix à ma fille. Celui qui me fait encore soupirer lorsque j’y pense…. Tout ça parce qu’un gâteau porte le même nom… mais c’est mignon une madeleine ! Tout le monde aime les madeleines… !! Non ?

Béline : Le short-listé jusqu’à la dernière minute (bon j’exagère, jusqu’aux trois dernières semaines… !) Original, féminin, doux et fort… je me voyais vraiment maman d’une petite Béline… c’est le prénom d’une de mes cousines, que j’aime énormément en plus, donc quoi de plus parfait ??! Eh bien, selon mon cher et tendre, les gens allaient croire que nous avions copié le prénom dans la famille (oui, en effet, mais dans ces cas-là, il faut se lever matin pour trouver un prénom qui n’a jamais été porté !) Idem pour Jeanne d’ailleurs, prénom que j’adorais mais qui avait été donné par un cousin de mon mari à sa fille…

Blanche : Bon là, c’est moi qui ai renoncé de moi-même à ce si joli prénom… mes enfants sont métisses, appeler ma fille Blanche, cela aurait vraiment fait la meuf qui n’assume pas quelque chose à mon sens…

Marie-Antoinette : Ok, là je plaisante un peu… c’est plus une boutade avec Papa-pas-BCBG, puisque nous nous sommes rencontrés à l’exposition Marie-Antoinette à Paris… je lui avais donc annoncé il y a des années de cela que si nous avions une fille nous l’appellerions ainsi, en clin d’œil à notre histoire.
Sans surprise, il m’a fait la même réponse qu’à l’époque, à savoir « non« .

Il m’a également fallu dire adieu à Myriam, Louise, Azélie et Ariane…. (mon mariage n’est qu’une suite de renoncements ! Remboursez !!)
Alors, même si aujourd’hui je ne vois pas mes petits avec d’autres prénoms que les leurs, même si je sais bien qu’en cas de troisième grossesse ma liste ne comporterait peut-être pas de nouveau ces prénoms là (sauf Marie-Antoinette, j’aime bien le comique de répétition), je me souviens avec nostalgie de l’époque où j’imaginais bercer un petit Eustache, ou couvrir de baisers une petite Madeleine et je voulais évoquer un peu avec vous ces noms que je me suis plu à imaginer pour mes enfants…

*** *** ***

Et vous ? il y a-t-il des prénoms que vous auriez aimé donner à vos enfants mais auxquels vous avez dû renoncer ? Pourquoi ? 🙂

 Maman BCBG blog - Ces prenoms que je regrette

143 réflexions au sujet de « Ces prénoms que je regrette… »

  1. Je découvre ton blog très sympa 🙂
    Moi j’ai du renoncer à Agnès, Etienne, Suzanne, Joseph (que j’ai réussi à caser en 2e prénom pour un de mes garçons) et plein d’autres… Adolescente j’aurais adoré avoir une Cassandre ou une Solveig; avec le recul je suis bien contente d’avoir changé d’avis et de goûts.
    Il n’empêche, si je pouvais avoir encore qq enfants pour donner les prénoms que j’aime, je serais ravie !

    Aimé par 1 personne

    1. Eh bien moi j’ai convaincu le papa de notre petit Etienne (l’argument qui a fait mouche « je regretterai toute ma vie de ne pas avoir de petit Etienne ») et renoncé à Ambroise et Camille (pour un garçon, car Etienne a aussi 2 petits frères). Et pour une fille j’aurais beaucoup tenu à Félicie mais là, la négociation aurait été très très ardue !

      J'aime

  2. Ce post résume tout à fait les choses, j’aime bien le côté « sociétal »…un prénom synthétise beaucoup de choses ! Pour nous, un example parmi tant d’autres, Archimède était une option, héritage grand-paternel… relégué en 2eme prénom (les 2emes et 3emes prénoms de mes enfants sont des hommages et des petites victoires). Un élément décisif dans nos choix, l’originalité…ma femme ayant expérimenté le fait d’avoir 2 ou 3 filles avec le même prénom en classe…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que lorsqu’on a vécu le fait d’être la énième fille de sa classe à porter le même prénom, on a envie de quelque chose d’original… (je participais à un cours de dessins lorsque j’étais jeune… nous étions sept à porter le même prénom !)

      Archimède c’est très joli !

      J'aime

Va ! Commente hardiment !!!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s