BCBG·Tranche de vie

Ce que j’aime dans les mariages

Maman BCBG blog - Mariage
Souvenir d’un chouette mariage franco-chinois-BCBG 😉

Septembre s’installe doucement, et avec lui peu à peu, la fin de la saison des mariages.

Vêtements légers, tenues soyeuses, moments heureux et cérémonies solennelles attendrons maintenant les beaux jours du printemps et de l’été prochain (sauf pour les originaux qui se marieront à l’automne ou au cœur de l’hiver)(quoi de plus romantique qu’une mariée sous la neige ceci dit ?)(sauf si elle a une robe bustier, dans ce cas-là vous pouvez remplacer « romantique » par « pneumonique » hein !)
C’est amusant de se dire que quelque part, ranger espadrilles et maillots de bain se fait en même temps que remiser chapeaux et robes en soie, non ?

Cet été, comme ceux d’avant, j’ai eu la joie de me rendre à de très beaux mariages, quoique très différents les uns des autres.
Et j’ai réalisé que, même si participer à ce genre de cérémonie n’est pas toujours simple d’un point de vue économique et logistique (trouver un logement, quoi faire de ses enfants, une tenue adéquate et répondre au faire-part dans les temps peuvent être de vrais casse-têtes !) j’aimais profondément ces journées-là…

 

.

Crédits photo : Harmonie Photographie

 

Tout d’abord, il y a le plaisir de mettre une jolie tenue, de celle qu’on ne met pas souvent, ni pour aller travailler, ni pour rester à la maison, ni même pour sortir… Se faire belle, mais surtout se faire « pas comme d’habitude ».
Bustier, dos nu, soie, dentelle, combinaison, robe, talons, chapeaux, bijoux, maquillage, chignon… l’espace d’une journée, tout nous est permis !
S’habiller pour un mariage c’est sortir un instant de notre ordinaire et retrouver le petit frisson de joie que nous éprouvions enfant, à enfiler les costumes chamarrés de notre malle à déguisement.
Il y a aussi le plaisir de regarder les jolis vêtements des autres, d’admirer certains chapeaux incroyables (avec une seule joue accessible, on se contentera d’une mi-bise), de constater que les robes longues font leur grand retour, ainsi que les nœuds papillons…
Et puis me concernant, c’est pouvoir me faire la réflexion que les chemises et costumes vont décidément très bien à Papa-pas-BCBG, et que j’ai hâte que la soirée avance pour qu’il tombe la veste et remonte les manches de sa chemise… (ne cherchez pas, j’ai un véritable problème avec les chemises remontées sur des avant-bras nus et masculins)(on est d’accord que c’est juste un des trucs les plus sexy du monde, non ? 😉 )

 

Crédits photo : Harmonie Photographie

 

Une fois installée bien sagement dans l’église (presque à l’heure et à peine essoufflée !) (Il fait chaud, non ?)(*s’évente avec livret de messe*) j’aime l’ambiance qui règne juste avant la cérémonie… les saluts silencieux échangés de loin entre les amis et cousins, les embrassades joyeuses avec les personnes que l’on n’a pas vues depuis longtemps… la joie de constater qu’untel a fait le déplacement depuis le lointain pays où désormais il habite et que du coup on va pouvoir profiter de sa présence (nonobstant un bilan carbone déplorable…!)
Et puis j’aime ce petit frisson d’excitation et d’impatience qui traverse l’assemblée quand enfin la mariée remonte l’allée au bras de son père et dévoile à tous la si belle robe qu’elle porte aujourd’hui.
Ça y est. Elle est là. Tout peut commencer.

 

Crédits photo : Harmonie Photographie

 

L’échange des consentements est également un moment qui me noue toujours un peu la gorge. Réaliser que dans l’espace de ces quelques phrases un couple se donne l’un à l’autre me renvoie toujours un peu égoïstement à mon propre engagement quelques années plus tôt.
Et moi ? Et nous ? Où en sommes nous de cette promesse ? Avons-nous beaucoup changés depuis ? Quelles épreuves et quelles joies avons-nous traversées ? Que nous réserve l’avenir ?
Et le souhait, profond, que pour ce couple là le chemin soit long et beau.

 

Crédits photo : Harmonie Photographie

 

Enfin il est temps de quitter l’église pour se regrouper sur le parvis.
Les mariés sortent sous les vivats, les flashs et les grains de riz, de lavandes ou autres projectiles chaudement recommandés par Pinterest.
Ils sont beaux, ils sont heureux et …oui, un peu soulagés aussi : l’essentiel est passé, il ne reste plus qu’à se réjouir maintenant avec famille et amis de cette grande étape de leur vie de couple.
On applaudit, on crie, ils s’embrassent, le photographe cherche désespérément la grand-mère ou le témoin manquant pour compléter les photos officielles du jour, les enfants d’honneur courent dans tous les sens et ramassent les pétales de rose pour les relancer un peu partout…(ou mangent en douce les grains de riz tombés par terre)(toute ressemblance avec des enfants existants réellement et m’appartenant serait purement fortuite)(promis, je les avais pourtant nourris avant !)

 

MariageBélineetPeterHD-376 (1)

 

Un peu honteusement, j’avoue que ce que je préfère ensuite dans les mariages, c’est tout simplement…. le buffet de la réception !
Déambuler dans un joli parc ou une très belle salle en buvant une coupe de crémant et avec des petits fours tous plus extraordinaires les uns que les autres à volonté = un véritable petit paradis pour moi.
Je suis ainsi une très mauvaise invitée qui se donne pour mission de goûter au moins un exemplaire de chaque élément du buffet, et de fausser totalement le savant ratio bouchée apéritive par invité prévu par le traiteur ! Bref, une vraie pique assiette ! #NeM’invitezPas

 

Crédits photo : Harmonie Photographie

Mais bien entendu, un de grand plaisir de ces jolis rassemblements, c’est surtout de revoir la famille et les amis qu’on n’a pas toujours l’occasion de croiser, maintenant que les carrières et études se vivent aux quatre coins de la planète… Ainsi à chaque mariage cela me fait toujours bizarre de voir mes « petites » cousines devenues si grandes et belles, ou de constater que les enfants de mes amis n’ont pas fini de se multiplier.
Et je ne suis pas la seule, toute la noce bruisse de joyeux « Et alors tu en es où de tes études ? » « Ah ! tu as changé de travail ? » « Il a quel âge maintenant ce petit bonhomme ? » et « Mon Dieu ! Comme tu as grandi !! »
J’aime la joie de ces retrouvailles, les sourires, les gens qui se pressent autour des mariés pour les féliciter, les témoins qui, cachés derrière un arbre, répètent la chanson ou le discours qu’ils diront tout à l’heure…

 

Crédits photo : Harmonie Photographie

 

Une fois le dîner avalé et les différents discours et chansons écoutés religieusement, vient le moment de la soirée.
Beaucoup de couples choisissent de se lancer dans de superbes (ou très drôles) chorégraphies, mais j’avoue que je trouve ce moment particulièrement émouvant lorsque c’est une valse qui est choisie.
Pas forcément une valse viennoise traditionnelle ceci dit (personnellement, j’ai dansé celle-ci avec mon papa, et celle-là avec mon jeune mari, toutes deux tirées de musiques de film !) mais je trouve ce moment vraiment symbolique.
Ces quelques pas, ces légers tourbillons d’un jeune couple qui prend son envol amènent toujours les larmes à mes yeux.
Peut-être car je ne peux pas m’empêcher d’y voir une allégorie de la vie qui les attend ? S’appuyer l’un sur l’autre, trouver son rythme, s’adapter à celui de la personne que l’on a choisie… Et puis aussi se tromper, cafouiller, rire et improviser… Et enfin, être rejoint par ses parents, ses cousins, ses amis et par tous ceux qui auront envie de rentabiliser les cours de valses pris à l’occasion de leur propre mariage, dans un joyeux et chaotique ballet… avant de laisser la place à quelques bons vieux rocks, puis aux morceaux plus actuels…
Peut-être ai-je été marquée par la vision des deux passionnés qui nous ont appris à danser cette danse pour notre mariage ? Mais je trouve toujours ce moment… magique !

 

MariageBélineetPeterHD-527

 

Et enfin, le moment que j’apprécie peut-être le plus dans les mariages, eh bien je crois que c’est tout simplement… le lendemain !
Le dress-code s’est assoupli, les invités sont un peu assoupis, mais le brunch d’un lendemain de mariage est l’occasion de prolonger la fête, et de finir les petits fours rescapés de la veille ! (enfin… si j’en ai laissé !!)
On se retrouve, on se rattrape avec ceux avec qui on n’a pas pu discuter autant qu’on l’aurait souhaité, on compare les heures de coucher « Ça s’est fini tard ? » « Aucune idée, à deux heures lorsque je suis parti il y avait encore du monde sur la piste » « Deux heures ? Petit joueur, moi j’ai dansé jusqu’à quatre heures du matin ! »
Tout le monde est joyeux et déjà un peu nostalgique de la fête passée. Petit à petit les groupes se défont, les gens s’en vont, les au-revoir s’enchaînent.
Il est temps de remonter en voiture, de reprendre le train, de retrouver son quotidien.

La fatigue et la joie bien au chaud dans nos cœurs.

 

*** *** ***

Crédits photo : Harmonie Photographie

Et vous ? Qu’aimez-vous dans les mariages ? Vous aussi vous essayez de goûter à tous les petits fours?

 

 

Toutes les photos sont issues du reportage photo réalisé par Harmonie Photography à l’occasion du mariage d’une de mes cousine.
N’hésitez pas à aller voir le travail de cette photographe très talentueuse 🙂

Site
Facebook
Instagram

Et si vous cherchez des cours de valse c’est par ici 😉
(Article non sponsorisé, je fais juste tourner les bonnes adresses ! 😉 )

33 commentaires sur “Ce que j’aime dans les mariages

  1. Je réalise que la période des mariages est déjà derrière nous, on va rentrer dans celle des divorces ! Allez, si on voit les choses de façon positive, peut-être que cela annonce une période de re-mariage :-p
    En tout cas moi aussi j’aime beaucoup, rare moment encore un peu « conte de fée » qui réveille mes rêves de petite fille ! Il n’y a d’ailleurs rien que j’aime plus que regarder les mariages de la Royal Family 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. Aaah… Que cela fait du bien de lire cet article. Je ne suis pas forcement fan des mariages, mais ton enthousiasme est tellement contagieux. Merci pour ce moment de fraicheur et de bonne humeur (Même si j’ai le regret de ne pas avoir vu un tout petit bout de photo de robe chinoise ^^).

    Aimé par 1 personne

  3. Ici ça y est, nous avons terminé tous les mariages des gens de notre entourage depuis déjà 3-4 ans , et les divorces commencent déjà à prendre le relais…C’est drôle parce qu’à te lire, on sent que tu vas dans un type de mariage bien défini, si je te racontais ceux auxquels je suis allée dans ma belle-famille, il y aurait beaucoup moins de chapeaux et beaucoup plus de derboukas 😀

    Aimé par 1 personne

  4. Je fais partie des folles qui se marient en hiver en robe bustier (et pas de pneumonie pour moi, mais il faisait 18 degrés, on ne risquait pas d’avoir de la neige), et de celles qui voudraient goûter toutes les bouchées apéritives.
    Sinon, tu m’as fait exploser de rire avec les enfants qui ramassent le riz pour le manger. J’imagine tellement les miens faire pareil !

    Aimé par 1 personne

  5. Je suis aussi une incorrigible fan de mariage, il n’y a rien qui ne me chagrine plus qu’une année sans mariage (ce qui n’a pas du arriver depuis 2010 😱, d’ailleurs, il n’y a rien encore d’annoncé pour 2020 …). Cette année, la surprise, ce fut le mariage sous la neige d’une cousine, certe dans les vosges mais en plein mois de mai 😱 (mais ça fait de très belles photos)

    Aimé par 1 personne

  6. Presque plus de mariages par chez nous, je n’ai jamais dépensé des fortunes en toilettes car ça me gène d’acheter des choses pour une seule fois. (mon coté développement durable) mais comme toi je trouve très important de tester tous les petits fours 😀
    Et le dernier mariage (en décembre 😉 où nous avons été conviés (à la messe) j’ai vécu vraiment très intensément l’échange des consentements. Parce qu’au bout de 13 ans de mariage, on est bien plus conscients des mots échangés et de ce que ça veut dire jour après jour…

    Allez!
    Vive la mariée !

    Et si mes petits cousins passent par ici mariez vous (flute!!) qu’on vienne faire la fête!

    Aimé par 1 personne

  7. OOOh quelle joie de te relire
    bon je suis bien obligée de crier « Présente » à la partie pillage de buffet / napalmage total du ratio bouchées / invité. Moi, vaut mieux m’avoir en photo qu’à table.
    Et je me retrouve également terriblement dans la force qu’ont pour moi les échanges de consentement des mariés. 11 ans après le nôtre, je suis tellement consciente de la folie d’un tel engagement, de tout ce qu’il va impliquer de beaux moments mais aussi de moment douloureux, sources d’une merveilleuse croissance certes, mais terriblement difficiles quand même. Bref, ce n’est probablement pas pour rien que, cette année, nous continuons sur notre lancée de l’an dernier en préparant notre 2ème couple au mariage. ^^

    Cette année en revanche, nous aurons été à contre saison : 2 mariages simplement (hélas, autour de nous, les premiers divorces prennent déjà le relai…), un en mars (neige incluse !), et l’autre en octobre. Les 2…. sans enfants ! Et là j’avoue que je chante la vie, je danse la vie, parce que le pillage de buffet, c’est quand même beaucoup plus efficace sans mômes dans les pattes. (parce que QUI a le chic pour devoir aller aux toilettes pile au moment où sont apportées les cassolettes au foie gras / brochettes à la langoustine / huîtres gratinées, hein ?)

    Bref, dans 15 jours, je me goinfre, et cette perspective suffit à illuminer ma vie. Nonobstant le fait que je ne sais toujours pas ce que je vais mettre. Mais c’est un détail.

    A bientôt !
    (ah et hors sujet mais je sais que tu apprécieras : sur ces 3 derniers mois nous avons réussi à caser TROIS weekends en amoureux. C’est très, très bon et j’ai un peu pensé à toi – entre deux siestes au soleil…)

    Aimé par 1 personne

    1. Trois week-end en amoureux ??!!! Tu vas gagner le label « experte en gestion de couple façon sims » ! 😀
      Et oui, l’échange des consentements se charge de plus en plus de signification avec le temps…quelle folie et quelle beauté ! 😀
      Pour le buffet je me déculpabilise en me disant que je mange la part des désistement de dernière minute/de tatie Hugette qui mange une dragée par mariage seulement mais comme toi c’est un peu du napalmage total du ratio bouchées / invité (j’adore cette expression, très parlant !)

      J'aime

  8. Tu as su exactement mettre les mots sur le déroulé des mariages, cette partition que l’on connaît tous plus ou moins bien, mais où chaque mariage apporte son tempo différent. Moi aussi j’aime ça, notamment les moments forts que tu cites, et le buffet (quand il est à la hauteur) ! Mais je trouve ça aussi assez fatigant, physiquement et nerveusement, surtout avec des enfants petits. Et pour les mariages de cette année (dont celui de mon frère), ce fut le casse-tête pour trouver une robe compatible avec l’allaitement, et néanmoins chic…. 😉
    Ceci étant, longue vie aux mariés, aux coupes de champagne et aux lancers de bouquet !

    Aimé par 1 personne

    1. Alors oui, clairement ce n’est pas un exercice de tout repos, surtout avec des petits…les deux mariages où je suis allée heureusement avaient plein de babysitter heureusement, mais même comme ça, c’est un peu prenant… (surtout quand le Gluon fait un superbe vol plané à la fin du cocktail et s’écrase la tête sur un banc, laissant craindre qu’elle se soit cassé le nez)(honnêtement je ne vois pas comment elle a pu ne pas se le casser, c’est un miracle)(du coup ça écourte un peu la fête…)

      J'aime

  9. Je suis JALOUSE !!!
    Mon mari et moi sommes les derniers à nous êtres mariés dans notre entourage… Ce qui se sont mariés après nous l’ont souvent fait dans l’intimité… le plus frustrant : ma cousine à La Réunion l’an dernier ! on n’a pas pu se joindre à son union créole !
    Du coup on a donné (avec toutes les options y compris le retour de noces) mais on n’a pas beaucoup pris depuis 😥
    Les mariages, c’est top, surtout quand ils ressemblent au mariés ! Tu aurais aimé le mien car le lieu (la ferme de Quentel, je te laisses aller voir) et la bouffe (Denis Chanoit -moi aussi je fait tourner les bonnes adresses) étaient nos priorités !
    Concernant la danse, nous c’était La Valse à 1000 temps (on est très joueurs) et en prime nous n’avions pas répété ! (on s’est pas cassé la gueule, c’est le principal)
    Bref, moi aussi j’aime les mariages et les grandes fêtes de famille élargies !
    Merci pour cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

  10. Moi aussi j’adore goûter à tout le buffet (sauf celui de mon propre mariage, horreur, je n’en ai presque rien vu – il paraît que c’est courant…) et les manches de chemise relevées 😉
    Et rien à voir, mais elle est faite « maison » ou sur mesure la robe de ta cousine ? Elle me paraît très originale (une sorte de mélange entre empire et 1840), elle a l’air magnifique !

    Aimé par 1 personne

    1. Alors moi j’avais donné pour consigne aux serveurs de mon mariage de me servir en priorité du coup j’ai aussi pillé le buffet de MON mariage pour éviter cela justement 😀

      Ma cousine a fait faire sa robe chez une costumière je crois bien, spécialiste en costume historiques…elle était sublimissime… (la robe…et ma cousine aussi !)

      J'aime

Va ! Commente hardiment !!!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s