Blog·Calendrier de l'avent·Tranche de vie

Calendrier de l’Avent – 2 décembre

Calendrier Avent 2 décembre

Deuxième case… ouvrez pour voir le dessin du jour !

Maman BCBG blog - Sapin

S’il est une tradition inhérente à la période de Noël, s’est bien la préparation du sapin.

Et là… force m’est d’avouer que, si j’aime bien avoir un petit arbre lumineux  au milieu de mon salon, je ne cours pas après les préparatifs à proprement parler.
« Faire le sapin » comme on dit est un peu pour moi synonyme de corvée. Limite je préfère aller au parc avec les enfants, c’est dire…

Tout d’abord, il faut aller à la cave récupérer les décorations de Noël, et dans mon cas également le sapin synthétique qui nous accompagne fidèlement depuis cinq ans.

Avec sa minuterie aléatoire et ses toiles d’araignées, la cave n’est pas vraiment mon endroit favori. Et ça c’est empiré significativement un jour où, plongée dans la pénombre et les cartons, j’ai entendu un rire sardonique et glacial surgir brusquement derrière moi.
Je me suis retourné à la vitesse de l’éclair, le cœur battant à tout rompre et tentant de localiser le psychopathe qui avait décidé de me suivre dans les sous-sols, prête à vendre chèrement ma vie… avant de me rendre compte que c’était un vieux jouet des enfants qui qui s’était mis à rigoler tout seul.

Depuis, je vis dans la trouille que ce jouet possédé se décide à m’accueillir de nouveau avec son rire grinçant au moment où je m’y attendrais le moins… brrr. Inutile de vous dire que j’écourte au maximum l’expédition !

Enfin, une fois remonté il faut parvenir à éloigner la meute des enfants surexcités qui veulent absolument m’aider (ou dépiauter le sapin, va savoir)(à ce stade c’est un peu pareil…)
Avec un sapin synthétique, j’évite la pénible étape de caler l’arbre pour qu’il se tienne un minimum droit. Mais pas l’odeur de plastique rance.
On ne peut pas tout avoir.

J’enclenche les chants de Noël traditionnels anglais, pour l’ambiance. Remarquez les enfants sont suffisamment ambiancés comme ça, je leur mettrais des chants zen et méditatifs ça leur ferait le même effet…

Enfin je remets la main sur la guirlande électrique, qu’il faut bien entendu mettre AVANT les autres décorations. « Encore un peu de patience les enfants, maman accroche la guirlande et après on pourra mettre les décorations tous ensemble »
Mon Dieu, mais QUI a replié cette guirlande l’année dernière ? C’est blindé de nœuds, on dirait mes écouteurs après une nuit passé dans mon sac. En pire.
Pourtant ça me revient… j’ai le souvenir d’avoir replié l’engin en janvier dernier en prenant d’infinies précautions pour « gagner du temps l’année prochaine ». Tu parles.  Cette année je la roulerait en boule au fond d’un sac plastique, ce sera plus vite fait, pour un résultat équivalent !

Ouf… Ça y est, le sapin est debout, la guirlande fonctionnelle…on passe aux boules et autres décorations.
Ici le choix stratégique, c’est d’orienter les petits vers les  boules en plastique, et se réserver celles plus fragiles (en verre)(quelle bonne idée des boules de Noël en verre)(surtout quand on a des enfants)

La répartition harmonieuse des décorations peut être un vrai sujet, mais franchement n’y passez pas trop de temps : il sera toujours possible d’arranger discrètement tout ça une fois les enfants couchés. Idem pour les « créations » originales des petits que les maîtresses s’obstinent à leur faire fabriquer chaque année « Mais oui Ryan-Athanase, je suis sûûûre que ta maman va adorer cette magnifique boule en papier mâché violette et vert caca d’oie. Ça sera très joli sur le sapin ! Tiens, rajoute des paillettes rouges. Si si, fais moi confiance hinhinhin »
Une subtile inversion avec quelques décorations et hop, on ne voit presque plus rien 😉

Quelques cris et kilomètres de guirlande plus tard, enfin, le sapin se dresse fièrement, scintillant de mille feux, et délicatement orné de lumières et d’étoiles.
En rangeant les cartons épars dans le salon, j’oublie déjà le tir à la corde organisé par les enfants avec les guirlandes, la grosse araignée tapie au fond de la boite de boules blanches, et le fait qu’il ait fallu poser deux fois l’étoile en haut du sapin (une fois par enfant) sinon c’était la guerre…
Je souris en pensant à la joie dans leurs yeux, à la fierté de ma fille qui a réussi à suspendre plein de décorations toute seule, à mon fils et à mon mari occupés à  accrocher les étoiles ensembles…

Je déteste « faire le sapin »
Mais j’aime ce moment passé en famille, avec ses cris, sa joie, ses disputes et les étoiles éparses et un peu de guingois nichées au creux des aiguilles.

 

*** *** ***

Et vous, comment se passe cet exercice chez vous ?

16 commentaires sur “Calendrier de l’Avent – 2 décembre

  1. Nous on est tellement pressés de faire le sapin qu’on n’en pas encore ! Et superPapa a décidé qu’il l’achèterait en fin de semaine (merci les grèves), juste avant qu’il ne parte en voyage 1 semaine. Comme ça JE pourrai faire le sapin avec les filles. trop chouette.
    j’aime bien l’idée de mettre 1 fois l’étoile par enfant….

    Aimé par 1 personne

  2. Moi j’aime bien « faire le sapin », sauf que dans notre petit appartement avec trois enfants, c’est juste pas envisageable (même si pour le moment la troisième ne bouge pas, mais elle prend quand même de la place). Donc cette année j’ai dessiné un sapin sur la fenêtre du salon… et on a décoré l’arbre (mort) de Noël aujourd’hui dans notre maison secondaire !

    Aimé par 1 personne

Va ! Commente hardiment !!!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s