Allaitement et grossesse·Je ne suis pas une mauvaise mère mais...

Les risques de l’allaitement

Maman BCBG blog - Allaitement et pizza

.

Celles qui savent, savent 😉
Que de fois Papa-pas-BCBG m’a ainsi ravitaillée alors que, bloquée dans une tétée-câlin-sieste à 22 heures passées, je ne décollais pas du canapé…
On est un peu loin de l’image d’Épinal de la mère qui prend bien soin de son alimentation afin de ne donner que le meilleurs d’elle à son bébé mais… c’est ça la vie, la vraie : un bébé glue collé à soi, avec des miettes de pizza dans les cheveux, et parfois même un peu de mozarella ! 😉

(Marche aussi avec les graines de sésame des burgers, ou les grains de riz des sushis – dessin non contractuel)

Indulgence pour la position please, c’était galère à dessiner !! 😉 

Je ne suis pas une mauvaise mère mais...·Tranche de vie

Le burn out maternel, un an après

Maman BCBG blog - AlpagesIl y a un peu plus d’un an maintenant, je faisais un constat assez difficile à assumer : j’étais au fond du trou.
Je venais de passer la pire année de ma vie et j’avais partagé avec vous ce texte, écrit d’une traite, dans lequel j’essayais de faire le point, et celui ci quelques semaines plus tard.
Manque de sommeil, travail prenant, transports sans fin, sollicitations permanentes des enfants, charge mentale écrasante et l’impression, atroce, que ma vie était devenue une suite ininterrompue de corvées m’avait amené sans que je ne m’en rende compte, au bord du burn out maternel.

La prise de conscience avait d’ailleurs été un peu cruelle.
Lorsque nous avions emménagés dans notre appartement, un an avant la naissance de Bébé Gluon, je me moquais « gentiment » avec Papa-pas-BCBG de nos voisins d’en face. Nous les appelions « les fous qui hurlent sur leurs enfants« . Ça manquait terriblement de charité chrétienne, mais je me sentais tellement… meilleure qu’eux avec mon Petit Quark, enfant unique à l’époque et tellement adorable qui nous faisait des nuits de 12 heures depuis ses trois mois de vie.
Ah, pour sûr, la bienveillance et l’éducation positive n’étaient vraiment pas bien sorcier à appliquer. Ceux du palier d’en face me faisaient donc un peu pitié à brailler comme ils le faisaient. Sans doute n’avaient-ils pas lu Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen ni l’intégralité d’Isabelle Filliozat pour se laisser aller ainsi à de tels hurlements…

Bref, le retour de manivelle a été assez violent vous vous en doutez (la vie aime bien les retours de manivelle) et quelques mois après la naissance de ma fille, j’ai réalisé que j’étais moi aussi en train de devenir une folle qui hurle sur ses enfants et qui en plus se met à pleurer en même temps.
Je vous jure, ça vous apprend l’humilité.
À coups de pelle dans la tronche, mais c’est efficace. Poursuivre la lecture « Le burn out maternel, un an après »

Je ne suis pas une mauvaise mère mais...

Burn out

Burn out maternel

Le 25 juillet dernier, ma fille a eu un an.

Je n’ai pas été capable d’en parler ici, ni sur les réseaux sociaux.
Une partie de moi avait envie de revenir tendrement sur cette année passée à la découvrir, à m’émerveiller de tout ce qu’elle est, de tout ce que je devine déjà d’elle, des ressemblances et des différences que je constate avec son grand-frère mais…

Une autre partie de moi n’a pas pu s’en réjouir.

Pour être honnête, je sais que si je n’ai pas réussi à fêter cet anniversaire, c’est que cela me renvoyait immanquablement au vœu que je formais à sa naissance.
Je me revois à la maternité, en train de contempler son petit visage tout fripé rond, ses fins cheveux et ses grands yeux noirs… heureuse et un peu inquiète aussi de cette nouvelle vie à quatre… je me suis promis en mon fort intérieur « Cela va être une année marathon, mais dans un an, ça ira mieux. Le plus dur serait fait et tout sera plus facile.« 

Naïve.

Mon année marathon, je l’ai eu.
Je crois qu’en regardant les 12 derniers mois, je peux même assurer que je viens de passer la pire année de ma vie. Poursuivre la lecture « Burn out »

Dessin·Je ne suis pas une mauvaise mère mais...

Grève de la sieste

Creche

A huit mois, Bébé Gluon fait encore trois petites siestes de 45 minutes à la crèche… mais parfois, elle refuse de dormir durant toute une journée (ou alors 30 minutes après le déjeuner, dans le transat). D’un côté, je suis ennuyée qu’elle n’ait presque pas dormi, même si elle reste souriante et calme. Mais de l’autre, je sais que cela signifie immanquablement une petite puce qui s’endormira le soir sur son biberon, et que l’on pourra coucher pour sa nuit très très tôt. Alors oui, je ne pourrais pas jouer bien longtemps avec elle… mais pour être honnête, je suis contente de savoir qu’une soirée calme m’attend, où je pourrai profiter de mon grand à 100%.

Je me rattraperai ce week-end !!!

Je ne suis pas une mauvaise mère mais...·Tranche de vie

Ces trucs vaguement dégoutants que font tous les parents

couche-sale

 

Nous avons tous nos standards personnels en matière d’hygiène, notre propre seuil de tolérance à la saleté. Et pourvu que cela se situe à un degré acceptable entre la maniaquerie obsessionnelle et le laisser aller le plus total, ma foi… chacun fait bien comme il l’entend dans sa vie.

Pour ma part, au quotidien, je ne suis pas une maniaque de la propreté : je supporte aisément quelques moutons de poussière, la corbeille de linge qui déborde ne m’émeut pas plus que cela (elle en a vu d’autres, la pauvre!), et mes enfants prennent le bain un jour sur deux. Un jour sur trois même, les fois où j’ai la flemme le planning familial est trop serré. A côté de ça, ils ont normalement toujours quelque chose de repassé propre et sec à enfiler, je me lave systématiquement les mains en sortant des toilettes, et je prends une douche par jour. Bref, question propreté, je me considère comme étant à peu près dans la moyenne.

Et pourtant, lorsque je fais certaines choses avec mes enfants, je sais que je vais immanquablement récolter quelques regards dégoûtés de la part de mon entourage…

Voici donc une petite liste, non exhaustive, de ces trucs vaguement dégoûtants que tous les parents font. Enfin je crois…. Enfin rassurez-moi : vous aussi vous faites certains des six trucs suivants ?

Poursuivre la lecture « Ces trucs vaguement dégoutants que font tous les parents »