Tranche de vie

Gastro.

maman-bcbg-gastro-allegorie-1
Gastro. Allégorie

Petite illustration de notre quotidien depuis quelques jours. La gastro s’est invitée à la maison et refuse de partir avant de nous avoir fait laver l’intégralité des vêtements et draps disponibles… au moins 3 fois… par jour.

Je me demande qui de la machine laver ou de moi craquera la première…

J’ai des envies d’été, sans enfants qui toussent et reniflent en permanence. J’ai hâte de pouvoir arrêter de les couvrir de 56 couches de vêtements à la moindre sortie. Je rêve de pouvoir mettre le nez dehors et de profiter du soleil avec eux… sortir de ce ballet continuel  de nuits hachées et de maladies… fièvre, doliprane, lavage de nez, antibiotiques, rhume, diarrhée, gastro, vomissements, toux… et on recommence… fièvre, doliprane, lavage de nez…

La première année de crèche de Petit-Quark avait été affreuse avec un bébé malade d’octobre à mars sans quasiment aucune interruption. Bébé Gluon suit malheureusement le même chemin. J’avais oublié à quel point c’est épuisant au quotidien.

Je voudrai hiberner jusqu’au printemps, roulée en boule sous la couette avec mes deux petits (et Papa-pas-BCBG!)
Mais je sais que, jour après jour, pipette de sérum physiologique après pipette de sérum physiologique, on se rapproche de la belle saison. Alors on étend le linge pour la 18ème fois du week-end, on câline et on rassure sa petite qui pleure (encore), et on en lâche rien…!

Summer is coming!

 

13 réflexions au sujet de « Gastro. »

  1. Et encore, tu as la « chance » d’avoir (par déduction) un sèche-linge. Ici, ce n’est pas le cas, alors quand le besoin de multiples lavages devient impératif, c’est la cata quand on n’a qu’un tancarville ! Bon courage en tout cas, les périodes maladies ne sont pas amusantes du tout !

    Aimé par 1 personne

    1. J’avoue, nous n’avions la place que pour une seule machine et… on a investit dans une lavante-séchante sans hésiter. Achat très rentabilisé…! Après je ne sais pas combien de temps elle va tenir à ce rythme!
      La gastro sans sèche-linge je ne veux même pas imaginer…brrr… ma pauvre….

      J'aime

  2. Difficile quand ils sont malades!! surtout la gastro ….surtout la nuit !!. Quand tu dois changer les draps, consoler petit bout, faire un câlin plein de vomito et ne pas respirer parce que sinon tu vas vomir aussi!!!Allez ça va passer !! Courage

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui clairement, c’est un gros dilemme quand ils tendent les bras vers toi, tout paniqué de ce qui leur arrive et ayant besoin de réconfort, mais qu’il n’y a pas un cm carré qui ne soit pas plein de vomi… ou d’autre chose…

      Chez nous, passé un certain stade, on ne sort plus les draps (qui sont d’ailleurs tous en train de sécher) mais les serviettes éponges pour garnir les lits…. plus simple à changer!

      Merci en tout cas!

      J'aime

  3. ah la gastro….

    C’est vraiment *le* truc archi pénible. Je crois que ça a été les seules occasions où les petites ont dormi dans le lit parental.

    Parental et bassinal. Oui parce que la bassine était de la partie aussi, va savoir pourquoi…

    J'aime

Va ! Commente hardiment !!!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s